SENANCOUR

  • « George Sand et Senancour », in Revue des sciences humaines, oct.-déc. 1959, repris en post-face éd. de Lélia, cf. supra.
  • « Mme de Staël et Senancour », in Rivista di letterature moderne e comparate, n° 20, 1967.
  • « L’imaginaire chez Senancour », in L’Information littéraire, 1967.
  • « “Senancour, c’est moi” : sur un inédit de Proust », in Revue de Paris, mai 1968.
  • « De Buonaparte au mythe. Chateaubriand et Senancour », in Europe, avril-mai 1969.
  • « Le bicentenaire de Senancour : de G. Sand à Proust », in Revue des deux mondes, fév. 1971.
  • « Senancour et les Lumières », in Transactions of the Third International Congress of the Enligthenment, 1972, t. 1.
  • « Senancour », in Histoire littéraire de la France, 1794-1830, Éd. sociales, 1977.
  • « La fête champêtre dans quelques romans de la fin du xviiiesiècle » (de Rousseau à Senancour), in Les Fêtes de la Révolution, J. Ehrard, P. Viallaneix et A. Soboul, Société des Études robespierristes, 1977.
  • « Senancour et Saint-Martin », in Cahiers Saint-Martin, n° 3, 1980.
  • « Senancour et la description romantique », in Poétique, n° 51, sept. 1982.
  • « Expérience et théorie de la musique chez Senancour : un sensualisme mystique », in Lumières et illuminisme [actes du colloque de Cortona, oct. 1983], textes réunis par M. Matucci, Pise, Paccini, 1984.
  • « Du sommeil au réveil. Un inédit de Senancour », in Revue de la Bibliothèque nationale, n° 20, été 1986.
  • « Nerval et Senancour ou la nostalgie du xviiiesiècle », in Le Rêve et la vie. Aurélia, Sylvie, les Chimères, Sedes, 1986.
  • « Oberman et l’art du discours », in L’Information littéraire, mars-avril 1986.
  • « Senancour et le déisme de Voltaire », in Le Siècle de Voltaire, Hommage à R. Pomeau, dir. C. Mervaud et S. Menant, Oxford, Voltaire Foundation, 1987.
  • « Senancour, Volney et les Idéologues », in Volney et les Idéologues, PU d’Angers, 1988.
  • « Musique sur un lac nocturne », in Goethe-Stendhal. Mito e immagine del lago tra settecento ed ottocento, Genève, Slatkine, 1981.
  • « Senancour », in Dictionnaire Napoléon, dir. J. Tulard, Fayard, 1987.
  • « Senancour », in Encyclopædia Universalis, diverses rééd.
  • « Senancour le mélancolique », Univ. de Genève, janv. 1988 ; in Malinconia, malattia malinconica e letteratura moderna [actes du séminaire de Trente, mai 1990], dir. A. Dolfi, Rome, Bulzoni, 1991.
  • « Senancour », in Encyclopédie philosophique universelle, t. 3, PUF, 1992.
  • « La Chine d’un disciple de Voltaire, Senancour », colloque de Pékin, Univ. de Beida, oct. 1995.
  • « L’ennui à la française et leromantisme italien » (Senancour et Foscolo), in Riflessi europei sull’Italica romantica, dir. A. Poli et E. Kanceff, Moncalieri (Turin), CIRVI, 2000.
  • Préface de Oberman ou le sublime négatif [actes du colloque ENS 2004], PENS, 2006.
  • « Oberman », in catalogue de l’exposition Amis et ennemis de Rousseau, Bibl. de Genève et Fondation Bodmer, 2012.
  • « De la nuit du philosophe à la musique de la nuit : Senancour », La nuit romantique, textes réunis par F. Piva, Verone, 2015.